Spondylolisthésis par lyse isthmique

Accueil    //    Pathologies du rachis (lombaire & cervical)    //    Rachis lombaire    //    Spondylolisthésis par lyse isthmique

Le spondylolisthésis par lyse isthmique correspond au glissement de deux vertèbres l’une par rapport à l’autre induit par une lyse de l’isthme de la vertèbre supérieure. C’est une pathologie qui concerne de 4 à 8% de la population.

Définition du spondylolisthésis par lyse isthmique

Le spondylolisthésis par lyse isthmique est consécutif d’une rupture de l’isthme de la vertèbre. Il concerne le plus souvent la 5ème vertèbre lombaire et la 1er vertèbre sacrée et touche une population jeune (adolescents et jeunes adultes). Ce phénomène entraîne des douleurs lombaires avec dans certains cas des douleurs radiculaires complémentaires.

 

Dans certaines situations, le glissement de la vertèbre peut être conséquent.

Causes et symptômes du spondylolisthésis par lyse isthmique

Le spondylolisthésis par lyse isthmique se produit lors du développement de la courbure rachidienne (en lordose et en cyphose) qui permet à l’homme de marcher avec un équilibre musculaire économique. La lyse isthmique n’est pas présente à la naissance. Elle se constitue très jeune au cours de l’enfance.

 

La pathologie reste très commune dans la population, touchant environ 4 à 8 %. Elle n’est donc pas systématiquement symptomatique. La pratique de certains sports comme la natation ou la gymnastique sont plus souvent associées à la découverte d’une lyse isthmique. Il existe également des facteurs familiaux.

 

Néanmoins, la grande majorité des lyses isthmiques ne provoquent aucune douleur et permettent la pratique du sport normalement y compris à haut niveau. Si l’adolescent ou une adulte jeune manifeste des lombalgies et/ou des douleurs radiculaires (douleurs irradiant dans le membre inférieur) il faudra rechercher cette pathologie.

Spondylolisthésis (L5-S1 ou L4-L5) : diagnostic

Examen clinique du spondylolisthésis

Dans la majorité des cas, les patients ne présentent aucun symptôme.

 

Cependant, des signes cliniques peuvent apparaître. Ce sont des douleurs lombaires basses. Pour d’autres, il peut s’agir de douleurs radiculaires.

 

Ces douleurs au début épisodiques deviennent progressivement permanentes. Il peut finalement devenir un handicap quotidien important induit par l’importance des douleurs.

 

Examen(s) d’imagerie du spondylolisthésis par lyse isthmique

Une radiographie rachis lombaire de profil et de face (effectuée débout) constitue l’examen de base.  Elles permettent de visualiser et quantifier le glissement vertébral mais aussi de visualiser la lyse isthmique.

 

Le scanner et l’IRM peuvent être demandés en complément pour analyser la compression de la racine nerveuse, évaluer les facettes articulaires et l’état du disque intervertébral.

 

Un examen EOS peut aussi être réalisé pour analyser l’équilibre global du rachis et les répercussions éventuelles du spondylolysthésis.

 

Potentiels examens complémentaires 

un électromyogramme peut être demandé pour analyser le fonctionnement des nerfs éventuellement comprimés.

Spondylolisthésis par lyse isthmique : traitement

Traitement médical

 

Antalgique et antiinflammatoire

Le traitement médicamenteux associe les antalgiques et AINS. Parfois une corticothérapie est réalisée.

 

Infiltration

Des infiltrations rachidiennes cortisoniques sont réalisés sous contrôle radiographique ou scanner.

 

Rééducation du spondylolisthésis 

La rééducation avec un kinésithérapeute est systématiquement réalisée. Elle comporte un travail de renforcement musculaire péri rachidien et une éducation sur les gestes et postures à respecter. Des auto exercices sont appris et doivent être poursuivi dans le cadre d’activités sportives régulières et adaptées.

 

Traitement chirurgical : quand opérer un spondylolisthésis par lyse isthmique ?

L’intervention chirurgicale du spondylolisthésis par lyse isthmique est une alternative en cas d’échec du traitement médical. Elle consiste en une arthrodèse lombaire (blocage des deux vertèbres qui glissent l’une par rapport à l’autre).

spondylolisthesis par lyse isthmique traitement que faire chirurgien specialiste rachis dos paris dr delambre pr poignard dr arvieu dr queinnec pr allain institut rachis paris
logo institut du rachis parisien dr delambre dr poignard

Cette page a été rédigée par les spécialistes de l’Institut du Rachis Parisien (Professeur Allain, Docteur Arvieu, Docteur Delambre, Professeur Poignard, Docteur Queinnec).

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de notes : 12

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?