Corporectomie cervicale

Accueil    //    Traitements du rachis – Chirurgie du rachis    //    Chirurgie par voie antérieure    //    Corporectomie cervicale

La corporectomie cervicale est une opération chirurgicale consistant à retirer une partie du corps vertébral dans le but d’élargir le canal rachidien et de décomprimer la moelle épinière et / ou les nerfs. La partie de la vertèbre retire est substituée par un dispositif qui se nomme cage ou implant de reconstruction corporéale.

Qu’est-ce que la corporectomie cervicale ?

La corporectomie permet d’intervenir sur la compression de la moelle épinière ou des nerfs de la colonne vertébrale. C’est un geste de libération qui est systématiquement combiné à une stabilisation de la colonne vertébrale. Cette dernière permet de maintenir l’espacement entre les vertèbres afin d’éviter que les nerfs ne se bloquent de nouveau.

 

L’objectif d’une telle intervention chirurgicale est purement neurologique. Il s’agit de restituer les dimensions normales du canal rachidien afin que les éléments nerveux contenus tels que les nerfs et la moelle épinière ne subissent pas un phénomène de compression. La corporectomie cervicale permet d’arrêter l’évolution d’une maladie et dans certains cas d’observer une régression des symptômes. Pour obtenir des résultats sur ce dernier point, il faut que le patient ne présente pas de lésions neurologiques irréversibles.

corporectomie cervicale operation voie anterieure institut du rachis paris chirurgien du rachis specialiste dos paris

Indications de la corporectomie

La compression neurologique de la moelle épinière peut être causée par de l’arthrose cervicale provoquant une myélopathie cervicarthrosique, une hernie discale cervicale ou encore une fracture du rachis cervical. Ces pathologies peuvent entraîner des douleurs de névralgie cervico-brachiale pouvant aller jusqu’à une atteinte neurologique des quatre membres.

 

En cas de répercussion neurologique, il n’y a pas de traitement médical efficace face à cette affection. Ainsi, le traitement chirurgical peut être proposé.

 

Plusieurs contre-indications existent. Par exemple, si le patient présente une ostéoporose ou toute autre maladie métabolique osseuse ainsi que des antécédents d’infection locale. De même, si les conditions psychologiques du patient ne sont pas favorables, il est préférable de ne pas procéder à l’intervention.

Déroulement de la corporectomie cervicale antérieure

Avant l’opération, un bilan d’imagerie doit être établi. Celui-ci comprend un scanner, des radiographies et une IRM. Ce bilan permet au chirurgien de vous orienter vers la meilleure solution thérapeutique : arthrodèse cervicale ou corporectomie cervicale.

 

La corporectomie cervicale s’effectue sous une anesthésie générale. L’acte chirurgical dure entre 2 à 3heures en fonction du nombre de niveaux endommagés. Concernant durée d’hospitalisation, il faut compter de 48 à 72 heures.

 

  • La corporectomie cervicale par voie antérieure présente l’avantage de diminuer le risque d’infection et de préserver au maximum les tissus musculaires, limitant ainsi les douleurs post-opératoires. C’est l’abord de prédilection de votre chirurgien.
  • Une incision oblique d’une longueur de quelques centimètres est réalisée avec un décalage sur la droite ou vers la gauche. Le rachis est alors parfaitement visible pour le chirurgien.
  • Le disque atteint est retiré, et un, ou plusieurs, corps vertébraux le sont également dans l’objectif de décomprimer la moelle épinière en arrière ainsi que les nerfs latéraux.
  • En général, le chirurgien procède ensuite à la greffe osseuse (Cage rempli d’os) et stabilise l’ensemble en utilisant une plaque et des vis.
  • La plaie est enfin refermée. Un système de drainage est parfois mis en place pour éviter la formation d’un hématome post-opératoire. Il est retiré 24 à 48 heures après l’intervention.

Suites post-opératoires de la corporectomie cervicale

Consignes post-opératoires 

Le premier levé du patient est réalisé le jour même ou le lendemain de l’opération. Ce geste est effectué avec une très grande attention.

 

Le drain est retiré 24 à 48 heures après l’intervention.

 

La corporectomie cervicale est une opération peu douloureuse même si une sensation désagréable peut être ressentie à la déglutition. Ce ressenti s’apparente à des douleurs similaires à une angine et il persistera plusieurs jours après l’acte chirurgical.

 

Les douleurs, si existantes, sont bien contrôlées par le traitement antalgique.

 

Suite à la corporectomie cervicale, le patient doit porter entre 4 et 6 semaines un collier cervical souple pour éviter des mouvements inappropriés.

 

Le sport peut être repris après 3 à 6 mois, à l’exception des sports de contact.  La reprise de l’activité professionnelle se fait en général dans la foulée, mais varie selon les patients (âge, type de profession, durée des trajets etc.).

 

Rééducation post-opératoire de la corporectomie cervicale

Après le premier mois de l’intervention, le travail de la kinésithérapie peut commencer. Il n’est pas obligatoire car la récupération du patient est bonne.

Risques et complications de la corporectomie cervicale

Parmi les complications possibles de la corporectomie cervicale :

  • Une douleur musculaire ou cutanée à proximité de la cicatrice
  • Des infections nosocomiales
  • Un hématome
  • Une phlébite
  • Des troubles neurologiques potentiellement définitifs avec un risque de tétraplégie
  • Des complications mécaniques avec des défaut de consolidation
  • Des troubles de la déglutition
    logo institut du rachis parisien dr delambre dr poignard
    Cette page a été rédigée par les spécialistes de l’Institut du Rachis Parisien, composé de chirurgiens orthopédistes spécialistes du dos, de neurologues, de radiologues, d’anesthésistes et de kinésithérapeutes.

    Qu'avez-vous pensé de cette page ?

    Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 11

    Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

    Aidez-nous à l'améliorer

    Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?