L’articulation sacro iliaque est une articulation entre le bassin et la colonne vertébrale, Elle est un élément clef de la transmission des charges de la colonne vertébrale vers les membres inférieurs

C’est une articulation peu mobile, en dehors de circonstances particulières comme la grossesse et l’accouchement.

Comme toute articulation elle peut devenir pathologique (rhumatisme ou arthrose) et être à l’origine de douleur.

 

Le diagnostic

 

Le point d’appel est une douleur fessière non spécifique qui survient à la marche mais aussi en position assise.

Il est évoqué l’examen clinique qui avec plusieurs tests permet d’orienter vers l’origine sacro iliaque de la douleur.

L’imagerie recherche une atteinte inflammatoire rhumatismale ou une arthrose (usure du cartilage de l’articulation) mais très souvent l’imagerie est normale.

 

Il faut alors recourir à des tests infiltratifs pour confirmer le diagnostic. Le principe est « d’endormir » l’articulation par une infiltration radio-guidée d’un anesthésiant local (comme celui utilisé pour endormir les dents avant des soins dentaires) Si dans les minutes qui suivent cette infiltration les douleurs fessières diminuent significativement ou disparaissent alors l’origine sacro iliaque de la douleur est confirmée.

 

Traitements

 

Traitement médical

Le traitement médical doit toujours être privilégié. En cas de maladie rhumatismale les traitements seront proposés par le rhumatologue.

Lorsque l’origine des douleurs est liée à une arthrose ou est de cause indéterminée (imagerie normale) le traitement consiste en plus des traitements antalgiques et anti-inflammatoire à faire une infiltration de produits cortisonés en plus de l’anesthésiant local.

Lorsque ces infiltrations ne sont pas suffisamment et /ou durablement efficace il est alors possible d’envisager un traitement chirurgical.

Il est néanmoins recommandé d’avoir réalisé plusieurs tests infiltratifs avec de discuter une intervention.

 

Arthrodèse sacro iliaque

Le Traitement chirurgical consiste à faire arthrodèse de l’articulation ce qui correspond à un blocage définitif de l’articulation.

L’intervention se réalise sous anesthésie générale. Une cicatrice est faite au niveau de la fesse permettant de placer, sous contrôle constant d’une imagerie per opératoire, trois implants en titane (donc IRM compatible) à travers l’articulation sacro iliaque ce qui permet de la bloquer.

 

Les suites opératoires imposent de respecter une période minimum de 3 à 4 semaines de marche sans appui, sous couvert de cannes béquilles. La position assise est revanche immédiatement autorisée.

Un traitement anticoagulant est nécessaire pendant 1 mois. La conduite automobile sera habituellement autorisée à partir de 6 ème semaine. Un arrêt de travail est habituellement prescrit pendant toute cette période post opératoire dont la durée peut être raccourci s’il existe une possibilité de reprendre en télétravail puisque la position assise est immédiatement autorisée.

Les activités et en particulier le sport seront ensuite repris progressivement suivant les conseils de votre chirurgien qui vous aura régulièrement revu en consultation.

 

Exemple d’une arthrodèse sacro iliaque

 

arthrodese sacro iliiaque chirurgien du rachis paris chirurgien dos paris institut rachis parisien

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de notes : 13

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?