Une prothèse discale est un implant constitué de deux plateaux métalliques au sein desquels est disposé un noyau centre plastique ou semi rigide. Elle peut être proposée au niveau du rachis cervical ou bien au niveau du rachis lombaire.

 

Définition de la prothèse discale (lombaire ou cervicale)

 

L’objectif de l’implantation d’une prothèse discale est de remplacer un disque intervertébral pathologique, tout en conservant les mobilités du segment concerné.

 

La pose de la prothèse discale se fait par voie antérieure

Dans le cadre de la prothèse cervicale, elle peut être indiquée en cas de discopathie ou de hernie discale ayant résisté au traitement médical, en l’absence d’arthrose ou d’instabilité cervicale.

En lombaire sa pose peut être indiquée pour une discopathie sans arthrose, de lombalgies chroniques sans instabilité chez un patient qui n’a pas pas bénéficié de chirurgie de libération du canal rachidien par voie postérieure. Sa pose se fait également par voie antérieure.

 

Prothèse discale (lombaire / cervicale) : avantages

 

Cette technique chirurgicale par voie antérieure permet d’épargner l’ensemble de la musculature cervicale ou lombaire.

Les bénéfices attendus sont principalement la disparition des douleurs de lombalgie tout en conservant la mobilité au niveau du segment opéré, préservant ainsi les secteurs adjacents.

Chez le sujet sportif, la pose d’une prothèse discale ne contre indiquera pas la reprise des sports une fois la convalescence passée.

 

Complications

 

Concernant les complications possibles de ces chirurgies, elles vont seront exposés par votre chirurgien lors de la consultation préopératoire. Elles résident principalement sur les risques liés à l’abord chirurgical de la colonne vertébrale par voie antérieure, et sur les risques mécaniques et septiques standard en chirurgie orthopédique

 

Suite opératoire de la prothèse discale

 

Lors de la pose d’une prothèse cervicale, la durée d’hospitalisation à prévoir est en général de 2 à 3 jours. Par la suite des soins infirmiers de cicatrice seront à réaliser. Il n’y a pas d’immobilisation à prévoir.

Concernant la prothèse lombaire, la durée d’hospitalisation à prévoir est en général de 3 à 5 jours. Des soins infirmiers de cicatrice seront également à réaliser, sans immobilisation associée.

Dans les deux cas les sports et ports de charges lourdes restera contre indiquée 1 mois et demi.

A 1 mois et demi un contrôle radiographique et clinique avec votre chirurgien sera nécessaire pour s’assurer de la bonne intégration et la prothèse, la bonne évolution, et ainsi autoriser progressivement les activités physiques et sportives ainsi que la rééducation.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?